crédit photo Benoit Sicat

Formation

Le réel à l’épreuve du plateau

Vidéo-documentaire et théâtre de marionnette

STAGE CONVENTIONNÉ AFDAS AVEC MIMA à MIREPOIX

ici MIMA

Ici AFDAS

Stage professionnel

C’est une manière de croiser des réalités, vécues ou signifiées, de faire dialoguer sur un plateau de théâtre de vrais témoignages (audio ou vidéo) avec les outils de la fiction, du théâtre de marionnette, d’objet et de figure. Chausser un point de vue, des lunettes de myopes ou de presbytes, des lunettes en relief, une lunette panoramique et regarder ses pieds : c’est déjà une démarche documentaire, c’est soumettre « la réalité » à « la subjectivité ».

Depuis une dizaine d’année, en quête de nous-mêmes, nous interrogeons les identités des uns et des autres. Nous nous invitons, nous, vous, et d’autres personnes à penser ce que nous sommes.
Dans notre démarche documentaire, nous venons saisir l’anodin, capter l’ordinaire tout en traquant la singularité. Tout ce qui en chacun de nous est passé sous silence, nous n’avons pas si souvent l’occasion de nous dire. Nous avons le souci de faire dialoguer les récits de chacun. A partir de ce vécu, de la qualité de l’échange et de l’émotion partagée, nous fabriquons un théâtre de marionnette.

Le théâtre de marionnette, d’objet ou de figure se prête particulièrement à ces cheminements, d’un récit à l’autre, d’une forme à l’autre. Il permet à la fois le grand angle et le plan rapproché, des fois même le gros plan et tout ça de manière successive ou simultanée. C’est cette façon de raconter, d’arpenter différents récits, différents registres, qui met en regard ce que nous inventons et ce que les gens nous racontent. Nous faisons intervenir sur le lieu de l’illusion des objets, des sons, des témoignages qui nous semblent plus réels parce qu’ils nous sont plus familiers, parce qu’ils appartiennent à notre réalité quotidienne, hors du théâtre. Nous fabriquons des « effets de réel ». C’est bien dans la distance entre ces deux perceptions que nous cherchons une certaine forme de poésie.

Dans cette formation, nous nous proposons d’explorer différentes façons d’écrire du documentaire avec le théâtre de marionnette (celui-ci étant considéré plus comme une façon particulière d’écrire du théâtre que la pratique d’un médium).

 

 

Programme

Programme :

1) Fiction et auto-fiction – Créer des récits avec des matières empruntés au « réel » : objets-photos-vidéos-sons ;

2) Apprendre à jouer avec des témoignages enregistrés ou des témoignages en direct ;

3) Mise en jeu des relations / liens entre l’objet, le manipulateur et les récits ;

4) Multiplier les points de vue et les focus dans un même récit ;

5) Mettre en jeu et en scène des témoignages audio ;

6) Mettre en jeu et en scène des témoignages vidéo ;

7) Déterminer les possibilités narratives et métaphoriques de l’objet et observer comment les documents photos et vidéos prennent place dans un récit ;

8) Création d’une forme très courte en duo.

Objectifs de la formation

Interroger la question du réel au théâtre

Compétences visées :

Faire dialoguer différents matériaux dramatiques sur un plateau de théâtre :

•    Témoignage, récit, entretien vidéo, audio,

•    Marionnettes, objets manufacturé, matière,

•    Acteur, manipulateur.

Reconnaitre les spécificités de chacun de ces matériaux, leurs contraintes propres.

En discerner les complémentarités et les résonances.

Nous invitons chacun des stagiaires à venir avec sa pratique du moment. Nous réaliserons ensemble des documents audio ou vidéo que nous mettrons en scène au cours de la formation. Nous aimerions finir le stage avec une série de petites formes réalisées.

 

Qui ?

PROFIL DES STAGIAIRES :

Professionnels du spectacle, plasticiens. Artistes dramatiques et marionnettistes justifiant d’une expérience dans les disciplines du Théâtre d’Objet et/ou du Théâtre de Marionnettes ou personnes motivées pour la création artistique en général et recherche artistique autour du théâtre d’objet.

PRÉREQUIS ET EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

DES STAGIAIRES :

Pouvoir justifier d’un an de pratique professionnelle en tant qu’artiste dramatique et/ou marionnettiste et/ou chorégraphiques… Motivation pour la création et la recherche artistique en générale.

ÉVALUATION PÉDAGOGIQUE DE LA FORMATION :

Les modalités d’évaluations s’effectueront par :

Des entretiens individuels et collectifs avec Raoul POURCELLE et Stéphane ROUXEL, les formateurs.

Un temps d’écoute et d’échange par stagiaire est pris en cours et en fin de formation pour évaluer le parcours effectué, les connaissances.

L’évaluation des acquis individuels basés sur les connaissances acquises ou non sur les situations de travail : grilles d’évaluations à remplir par le stagiaire.

Par la création d’un duo présenté en fin de formation. Proposition d’une forme courte, présentation du travail et des connaissances acquises durant les 5 jours de formation face aux formateurs.